Logo fondation abertis

» Salle de communication: Nouvelles


29 Novembre de 2007, París

Les experts soulignent l’importance historique des itinéraires culturels dans la construction de l’Europe



 

—La VIIème journée sur la gestion du patrimoine durable, organisée par la fondation abertis au siège de l’UNESCO, a réuni des experts reconnus dans le monde de l’art, de l’architecture, de l’archéologie et du patrimoine.

—Il s’agit de la première journée que la fondation abertis organise en France, deuxième marché en terme d’importance du groupe abertis.

La fondation abertis a tenu aujourd’hui dans l’auditorium de l’UNESCO à Paris, sa VIIème journée sur la gestion du patrimoine durable. Sous le titre Les itinéraires culturels et la formation de l’Europe, la rencontre a bénéficié de la participation d’experts européens reconnus dans le monde de l’art, de l’architecture, de l’archéologie et du patrimoine, qui ont étudié de façon approfondie la contribution des itinéraires culturels comme promoteurs de l’échange culturel dans la formation de grands ensembles sociopolitiques et, en particulier, dans la construction de l’Europe. Le directeur général de GAIA-Heritage et ex-directeur du centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, Georges S. Zouain, a été chargé de coordonner la journée.

La rencontre a souligné le fait que, tout au long de l’histoire, l’échange de biens et de connaissances a facilité l’apparition des grandes civilisations et le développement d’avancées culturelles et scientifiques. L’évolution des moyens et la vitesse du transport ont renforcé les échanges et ont contribué à l’apparition d’espaces culturels et économiques de plus en plus vastes et complexes. Ce qui s’est produit à la fin du Moyen-Âge avec l’intégration progressive des marchés ruraux et la création de marchés urbains grâce à des routes plus sûres et accessibles, existe toujours aujourd’hui et cela facilite la fusion progressive des idées et cultures, renforçant ainsi les coopérations entre états.

Après six éditions célébrées à Barcelone et Madrid, celle-ci est la première journée que la fondation abertis organise en France, pays qui représente le deuxième marché le plus important pour le groupe abertis, consacré à la gestion d’infrastructures pour la mobilité et les télécommunications.

Le siège de l’UNESCO à Paris représente un espace au grand contenu significatif pour la célébration de cette rencontre, puisqu’il s’agit de l’organisme mondial de référence dans la conservation et la protection du patrimoine culturel.

Abertis en France

Le groupe abertis, consacré à la gestion d’infrastructures du transport et des télécommunications, est très présent en France. Dans le cadre des autoroutes, il opère au travers de la concession sanef, qui gère les autoroutes du nord et de l’est de la France. Dans le cadre des télécommunications, abertis est présent dans le pays gaulois au travers de l’opérateur de satellites Eutelsat, dont il est premier actionnaire avec 32% de son capital.

Avec 37% des revenus et 38% de l’Ebitda du total du groupe, le marché français est le deuxième plus important pour abertis, derrière l’espagnol. Près de 30% des employés du groupe travaillent chez sanef, ce qui fait du collectif français le deuxième actionnaire majoritaire de la société.

La Fondation Abertis

La fondation abertis encourage la recherche sur la répercussion des grandes infrastructures du transport sur le territoire, surtout dans l’économie, la démographie et l’environnement. Elle développe également un vaste programme de sécurité routière et organise des activités socioculturelles, en prêtant une attention particulière au patrimoine historique et artistique. De même, la Fondation, aux côtés d’autres institutions et entités, encourage la recherche des universités, organise des journées, des symposiums ainsi que des activités à caractère social et culturel, et édite des ouvrages scientifiques de prestige.

La Journée sur la gestion du patrimoine durable reflète l’engagement d’abertis pour la culture, au travers d’actions de divulgation de la valeur du patrimoine culturel et de l’impact positif de celui-ci sur la communauté. Avec cet objectif, abertis respecte la législation espagnole en investissant 1% du budget des travaux réalisés sur les autoroutes du groupe dans l’amélioration et l’enrichissement du patrimoine culturel, collaborant ainsi à sa conservation et sa diffusion.

 

Conclusions de la VIIème journée sur la gestion du patrimoine durable

« Les itinéraires culturels et la formation de l’Europe »

Maison de l’UNESCO (Paris), 29 novembre 2007

 

 

 

 

 

 

 






Share |

Vers le haut