• Dimension texte
  • A
  • A
  • A
Logo fondation abertis

» Rencontres


Les effets du tourisme en Antarctique

Le siège de la Fondation Francisco Godia a accueilli la table ronde sur le thème « Les effets du tourisme en Antarctique », conférence à laquelle Juan Antonio Martínez-Cattaneo, ambassadeur espagnol du Traité Antarctique, a donné la bienvenue institutionnelle. Le débat, orchestré par le journaliste Tomàs Molina, a compté sur les interventions de Martí Boada, chercheur de l’Université Autonome de Barcelone, Javier Benayas, chercheur de l’Université Autonome de Madrid, Andrés Barbosa, chercheur du Musée des Sciences naturelles de Madrid, et Juan Kratzmaier, entrepreneur du secteur du tourisme en Antarctique. Les discussions ont abordé les thèmes du coût des émissions de CO2 des voyages effectués en Antarctique, les conséquences de l’activité humaine sur le continent blanc et les bonnes pratiques que devraient adopter les tour-opérateurs pour sensibiliser les voyageurs.
Loughney et Martínez-Cattaneo

Molina, Boada et Benayas

Benayas, Barbosa et Kratzmaier

Share |

PrécédentVers le haut